Equipé d’ailes spécifiques , le LH-10 peut emporter des armements légers ( Image 6) et effectuer des missions d’appui feu. Le principal intérêt du LH-10 dans ce type de mission réside dans sa discrétion. Sa signature infrarouge et sa surface équivalente radar extrêmement faibles ne permettent pas l’accrochage d’un autodirecteur infrarouge ou électromagnétique.

LH Aviation met à la disposition de ses clients des experts issus des forces armées françaises afin de les aider à déterminer les équipements les plus adaptés à leurs besoins.

Armé de 4 roquettes de 68mm ou de 2 bombes planantes de 15kgs, il délivre son armement hors de portée des armes légères d’infanterie et peut traiter des objectifs d’infrastructure durcis ou des véhicules légèrement blindés.
Armé de 2 mitrailleuses de calibre 7.62mm NATO, il permet un appui feu direct. Dans cette version, ses parties vitales sont protégées par un blindage à l’épreuve des armes légères d’infanterie.
L’autonomie, la discrétion et le faible coût d’exploitation du LH-10 permettent de réaliser des missions difficilement envisageables avec des moyens traditionnels (avions de combat ou hélicoptères d’attaque) : escorte de convois logistiques, appui rapproché, reconnaissance dans la profondeur etc…

La capacité de projection multimodale :
Grâce à son système de démontage rapide, le LH-10 peut être conditionné dans un containeur standard type KC20 spécialement aménagé. Le KC20 est projetable par tout vecteur routier, ferroviaire, maritime, fluvial ou aérien. Après projection, le LH-10 est opérationnel en moins d’une heure et le KC20 est reconditionné en atelier de mise en œuvre et en station sol.
Cette capacité permet d’opérer une mission de reconnaissance ou une frappe dans la profondeur en toute discrétion
Capable d’opérer depuis un terrain sommaire et utilisant du carburant pour automobile, le LH-10 peut être mis en œuvre dans des conditions dégradées.